Les diagnostics immobiliers obligatoires

Les diagnostics immobiliers permettent de connaître l’état d’un bien immobilier avant la vente. Le diagnostic d’un bien immobilier permet à son acheteur de connaître toutes les informations utiles sur la maison qu’il s’en va acheter, comme les performances énergétiques, les risques d’exposition au plomb, la présence ou non de termites, et autres informations.

Dans le cas où vous souhaitez vendre une maison en mauvais état, vous devez réaliser quelques diagnostics immobiliers obligatoires. Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ? Nous abordons le sujet ensemble, en quelques paragraphes. Bonne lecture !

Les diagnostics obligatoires pour une maison individuelle ou un logement en copropriété

Avant de vendre une maison individuelle ou un logement en copropriété, les diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser sont les suivants :

Le diagnostic de performance énergétique DPE

C’est un diagnostic qui permet de connaître de l’isolation de la maison. Il détermine si la maison est optimisée ou non pour le chauffage, avec une note finale d’audit, de A à G, G étant pour les maisons les moins optimisées pour le chauffage. Les maisons mal notées après ce diagnostic sont de véritables passoires thermiques qui occasionnent de très grosses dépenses pour le chauffage. Dans certains cas, les résultats de ce diagnostic ne sont pas importants.

Le diagnostic de l’état du système électrique

Ce diagnostic concerne les installations vieilles, comme celles installées depuis plus de 15 ans. Passé ce long délai, les installations électriques intérieures et extérieures à la maison doivent être diagnostiqués pour savoir s’il y a lieu de prévoir ou non des désagréments à l’avenir.

Le diagnostic de l’état du système d’approvisionnement en gaz

Les composés comme le gaz sont très dangereux, car ils sont très inflammables. La moindre étincelle mal placée peut déclencher des incendies aux dégâts plus que considérables, pouvant porter atteinte à la vie humaine. La vérification du système de gaz par un audit est de haute importance. Là encore, le diagnostic concerne les installations de plus de 15 ans. Les installations de moins de 15 ans ne nécessitent pas un tel diagnostic avant la vente de la maison.

Le diagnostic du risque d’exposition au plomb  

Le plomb est un matériau omniprésent dans l’environnement, mais qui, en grande quantité, peut rapidement devenir toxique et nuisible pour la santé. Le constat de risque d’exposition au plomb permet à l’acheteur d’une maison de connaître la position de sa nouvelle maison par rapport à l’élément potentiellement dangereux qu’est le plomb.

Le diagnostic confirmant la présence ou non d’amiante  

L’amiante est un minéral naturel fibreux utilisé dans la fabrication de plusieurs matériaux de construction. Il sert au secteur des Bâtiments et Travaux Publics, car c’est un composé très performant en isolation thermique et acoustique, en mécanique, et pour la protection des maisons contre les incendies. Toutes ces performances ne lui empêchent pas d’être dangereux pour la santé humaine, d’où l’utilité de ce diagnostic.

Le diagnostic du système d’assainissement non collectif

Le système d’assainissement est un système important à une vie épanouie, au même titre que les systèmes électriques ou les installations de gaz. Son diagnostic fait partie des diagnostics obligatoires qu’un vendeur doit présenter à l’acheteur d’une maison individuelle.

Le diagnostic détectant la présence ou non de termites

Les termites sont ces insectes qui s’incrustent facilement dans le soubassement de la maison. elles sont très dangereuses, à cause de leur force de destruction, et leur grand nombre rendant l’envahissement encore plus effrayant. Le diagnostic a pour but de détecter la présence de ces bestioles, afin de prendre très tôt les mesures nécessaires pour éviter le pire.

Le diagnostic signalant l’état de la maison par rapport aux risques de pollution

L’emplacement de certaines maisons défavorise l’assainissement. Et là n’est pas le seul risque d’un mauvais emplacement. Une maison mal placée peut être victime de plusieurs types de pollutions comme la pollution naturelle, et exposée à des risques tels que des tremblements de terre ou autres formes de risques. Cette partie du diagnostic obligatoire permet de confirmer que la maison est à l’abri des dangers et des types de pollution cités.

Le diagnostic des bruits

Les bruits peuvent être source d’une mauvaise qualité de vie chez les personnes qui préfèrent le calme. Le diagnostic sur les bruits est donc un diagnostic très important, qui informe l’acheteur d’une maison, que sa maison est protégée des bruits dérangeants comme les bruits d’aéroports, ou autres sortes de nuisances sonores.

Le diagnostic indiquant la possible prolifération ou non de champignons de tous types  

Les champignons sont des micro-organismes se présentant sous des formes comestibles et toxiques. Étant difficile à reconnaître quand on ne s’y connaît, il vaut mieux les éviter. Surtout, dans les cas où la présence des enfants est à prévoir dans la maison mise en vente. Le diagnostic vise à signaler si le territoire est susceptible ou non de recevoir des champignons.

À lire également :