Comment vendre une maison en mauvais état ?

Comment vendre une maison en mauvais état ?

Pour tout vendeur, il est primordial de garantir le prix maximum de la vente de sa propriété. Mais obtenir le meilleur prix pour une propriété qui a besoin de travaux peut être difficile, surtout si votre budget de rénovation est serré. Il existe de nombreuses raisons de vendre une propriété délabrée ou défraîchie. Un membre de la famille qui va désormais habiter ailleurs, la vente d’une maison héritée d’un parent décédé ou une urgence soudaine due à une famille qui s’agrandit sont autant de causes courantes. Rénover est une façon d’améliorer la valeur d’une maison avant la vente, mais des améliorations importantes peuvent être coûteuses et prendre du temps, et tout le monde n’a pas les moyens de faire des économies sur une rénovation importante. Voici donc quelques conseils pour vendre une maison en mauvais état sans vous ruiner.

Quelles rénovations sont indispensables pour vendre une maison en mauvais état  ?

Bien que la modernisation de la cuisine et de la salle de bains puisse avoir un impact important, une rénovation majeure peut vous coûter des dizaines de milliers d’euros et prendre des semaines à réaliser, ce qui n’est tout simplement pas possible pour un budget et un délai serrés.

Concentrez-vous plutôt sur les parties de la maison qui vous permettront d’améliorer l’aspect de la maison pour une dépense minimale et de faire une bonne première impression.

Le renouvellement des murs et du sol

Pour préparer une propriété à la vente, il est toujours recommandé de repeindre les murs intérieurs d’une couleur neutre, ainsi que de remplacer les moquettes ou de refaire les planches. Pour un moindre budget, vous pouvez repeindre et refaire la moquette, ce qui rafraîchit aussi l’odeur de la maison.

L’embellissement externe de la maison

La première impression est particulièrement importante. Ainsi, le fait de nettoyer le jardin de devant, de tailler les haies et de tondre la pelouse rendra les bordures plus attrayantes. Il est conseillé aux propriétaires d’installer une clôture blanche. Une nouvelle clôture et une touche de peinture améliorent indéniablement l’attrait de la bordure d’une maison.

Le désencombrement de la maison à moindre coût

Les changements qui auront le plus d’impact pourraient en fait ne coûter que quelques week-ends de travail acharné. Le désencombrement est essentiel pour préparer une propriété à la vente.

Débarrassez-vous du désordre et mettez hors de vue tout ce qui ne peut pas être rangé, par exemple dans le garage ou sous la maison. De même, si vous enlevez les meubles usés ou délabrés et que vous réaménagez l’espace pour y placer des objets, vous aurez l’impression que les pièces sont plus grandes. Même si le style n’est pas dans votre budget, envisagez d’emprunter temporairement des jolis meubles à des amis ou à des voisins pour améliorer l’aspect de la maison en vue d’une inspection.

Le nettoyage complet de la maison par des professionnels

Nettoyez chaque surface en profondeur, y compris les surfaces extérieures et les fenêtres, les sols et les carreaux. Si vous n’avez pas le temps ou l’énergie de nettoyer et de désencombrer, envisagez de faire appel à des services pour vous donner un coup de main supplémentaire.

Des jardins et des pelouses en désordre peuvent faire baisser la valeur potentielle d’une propriété et donner à la maison l’air de ne pas être entretenue. Le taillage, le sarclage et le fauchage ont tous un impact important, mais l’ajout de couvre-sol en écorce est une modernisation abordable et particulièrement efficace, car il injecte de la couleur et rend les parterres de jardin plus propres. Si vous n’avez pas la main verte, incluez dans votre budget le coût de l’embauche d’un jardinier pour une journée. Tondre le gazon et tailler les plantes permet de bien présenter une propriété à un vendeur potentiel.

Si votre budget vous le permet, entamez des travaux de rénovation plus importants

Vendre une maison en mauvais état sous-entend la plupart du temps de vendre un logement énergivore : mauvaise isolation, chauffage peu performant et polluant, zones froides et déperditions de chaleur importantes. Le DPE étant un diagnostic obligatoire à la vente, les potentiels acheteurs y auront accès et regarderont inévitablement les performances énergiques du logement. Et une maison en mauvais état qui n’a pas été entretenue a toutes ses chances d’être classée au pire des critères, en étiquette G ! Ce qui, inévitablement, fait fuir énormément de vendeurs, la plupart ne prenant même pas la peine de visiter le bien.

Pour vendre une maison en très mauvais état, il est donc parfois indispensable, en plus d’entamer des travaux de rénovation globaux, de réaliser des travaux de rénovation énergétique qui amélioreront son étiquette de DPE, et par conséquent son potentiel de vente sur le marché immobilier local. Ces travaux peuvent représenter un investissement conséquent, mais ils augmentent significativement vos chances de vendre votre maison, et dans le meilleur des cas vous permettent de valoriser votre bien et d’en augmenter la valeur marchande.

Pourquoi faut-il que vous connaissiez bien votre acheteur pour moins dépenser dans la rénovation d’une maison en mauvais état ?

Il est important de comprendre que dans le cadre d’un achat immobilier, les potentiels acheteurs d’un bien daté ou délabré prévoient probablement de rénover et ont leurs propres idées sur les changements qu’ils veulent apporter. Cependant, dépenser beaucoup pour des améliorations importantes peut être contre-productif.

Si une maison est habitable et qu’elle est propre et bien rangée, il vaut peut-être mieux la mettre sur le marché telle quelle. Cependant, l’amélioration des surfaces intérieures peut attirer les acheteurs à la recherche d’un projet de rénovation. Si les acheteurs peuvent cocher les murs et les planches de leur liste de choses à regarder avant d’acheter une maison, ils peuvent alors concentrer leur argent et leur attention sur les principaux secteurs comme la cuisine et la salle de bains.

Un investisseur comme acheteur

Beaucoup de gens envisagent d’acheter quelque chose de très agréable à vivre, puis de le louer et d’économiser pour une rénovation ultérieure. Les rénovateurs potentiels peuvent vivre dans la maison ou la louer avant de commencer à travailler. Tant que la cuisine et la salle de bains sont fonctionnelles, il est préférable de les laisser tranquilles, car ce sont les domaines dans lesquels les rénovateurs aiment apporter leur touche personnelle.

Un décorateur comme acheteur

S’il y a des zones d’une maison ou les gens veulent apporter leur touche personnelle, c’est bien la cuisine et la salle de bain. La même notion s’applique aux espaces extérieurs, car des travaux importants ne vous apporteront pas nécessairement le rendement escompté. Les gens de tous les jours ne sont pas des paysagistes professionnels, et il n’est pas logique de dépenser de l’argent pour des changements qui n’ont pas un grand attrait.

Cependant, si votre maison présente des problèmes importants, tels que des fuites ou des problèmes structurels, il vaut la peine d’engager un inspecteur du bâtiment pour mettre en évidence les problèmes potentiels et de dépenser l’argent pour les réparer avant la vente. La plupart des acheteurs veulent un endroit qui ne nécessite que des travaux superficiels, la plupart d’entre eux se détournent de tout ce qui nécessite des travaux structurels. Outre le fait qu’elles rebutent les acheteurs potentiels, les questions sérieuses peuvent aussi devenir des pions de négociation, ce qui donne aux acheteurs une position de négociation plus forte. Si la cuisine et la salle de bains sont fonctionnelles, concentrez les améliorations sur les zones les moins chères.