Que vérifier avant d’acheter une maison ?

Il n’y a rien de plus exaltant que de trouver la maison de vos rêves dans les limites de votre budget.

Mais attention, même les propriétés qui semblent parfaites sur les images ou les photos peuvent cacher des défauts qui s’avèrent coûteux à réparer.

Un spécialiste dans le domaine de l’immobilier qui jouit d’une expérience de plus de 15 ans dans la vérification de maisons nous affirme qu’une inspection de bâtiment est un must pour tout acheteur.

Les gens savent comment vivre dans une maison, mais rares sont ceux qui comprennent comment ils sont construits ou qui se rendent compte qu’un problème apparemment anodin peut entraîner des problèmes coûteux par la suite.

Ce même professionnel, qui dirige une équipe de 10 personnes, indique que les acheteurs devraient faire appel à un inspecteur qui est un constructeur ayant beaucoup d’expérience.

Toute inspection de bâtiment doit se pencher sur la qualité de l’exécution et sur les problèmes structurels ou d’entretien courants susceptibles de coûter de l’argent, afin que l’acheteur puisse en tenir compte dans sa prise de décision.

Que faut-il donc rechercher avant d’acheter une maison ?

Les signes révélant d’éventuels mouvements de sol

Il n’est pas rare que la terre se mette en mouvement sous des propriétés nouvellement construites, des propriétés sur des sols réactifs ou des zones qui connaissent une période sèche prolongée.

Bien qu’il faille s’attendre à un certain tassement au fil du temps, des mouvements plus importants peuvent entraîner des défauts de la dalle ou des souches, de la charpente ou d’autres parties de la structure d’une maison.

Recherchez les fissures autour des portes et des fenêtres, dans la maçonnerie extérieure ou les portes qui ne s’ouvrent ou ne se ferment pas correctement. En général, les fissures fines sont faciles à réparer, mais les fissures persistantes ou les fissures plus grandes (5 mm et plus) indiquent une réparation plus coûteuse.

Les tâches au plafond

L’eau qui s’écoule du toit vers le bas dans la structure ou les pièces d’habitation est toujours un problème et doit être réparée immédiatement.

Les professionnels du secteur indiquent que les acheteurs devraient rechercher les tâches sur le plafond, ou les tâches évidentes qui ont été recouvertes de peinture. Les futurs propriétaires devraient également vérifier à l’extérieur, en s’assurant que les gouttières de toit sont dégagées, exemptes de rouille ou de toute herbe qui y pousse.

Les termites

Chaque année, ces insectes rongeurs de bois sont responsables de plusieurs millions d’euros de dommages aux charpentes, planchers et souches en bois partout dans le monde.

Toujours selon les spécialistes, le premier endroit à regarder est sous la maison pour s’assurer que les conditions sont sèches et qu’il n’y a pas de bois ou d’autres détritus qui traînent pour attirer les termites qui aiment se nourrir dans des conditions humides.

Si une propriété a des termites, ils peuvent laisser de minces traces boueuses en rampant le long des souches de béton ou sur les plâtres, les plinthes et les architraves.

L’amiante

De nombreuses maisons construites jusqu’aux années 1980 utilisaient l’amiante dans les avant-toits ou comme revêtement de sol et de carrelage dans la cuisine et les salles de bains.

La meilleure façon de le savoir est de taper sur la surface. Si elle émet un son semblable à celui du verre dur, c’est probablement de l’amiante.

L’amiante qui reste scellée ne devrait pas poser de problème, mais si vous envisagez de rénover ou si un revêtement d’amiante a été exposé, faites-le vérifier par un expert.

N’enlevez jamais vous-même l’amiante, car il s’agit d’une matière dangereuse qui doit être enlevée par un spécialiste.

L’électricité

En premier lieu, les acheteurs peuvent vérifier si la boîte à fusibles a récemment été équipée d’un interrupteur de sécurité et d’un disjoncteur pour se protéger contre les courts-circuits dangereux.

Les acheteurs devraient également garder l’œil ouvert pour voir s’il y a des marques de brûlure autour des prises de courant, un signe évident que le câblage doit être vérifié par un électricien agréé.